Ménage

Chèvres de race Boer: élevage et garde

Dans notre pays, l’élevage de chèvres - c’est quelque chose de frivole. Immédiatement, une vieille femme apparaît dans un foulard blanc dans lequel se trouvent une chèvre laitière et deux enfants. Dans d'autres régions du monde, ils le font sérieusement, en créant de nouvelles races de chèvres, dont les caractéristiques sont bien meilleures que celles des animaux de race pure.

Description de la race

Les chèvres Boer ont été élevées en Afrique du Sud au début du 20ème siècle. Le nom se traduit par un agriculteur. Les animaux de cette race ne sont utilisés que pour la viande, parce que le lait, qu'ils ne donnent que suffisamment pour nourrir les enfants.

Une chèvre adulte pèse entre 120 et 130 kg, mais peut atteindre 150 kg de poids vif. Les chèvres sont un peu moins - 80-100 kg.

Attention! Ils grandissent très vite: à la naissance, la chèvre pèse environ 4 kg et en 3 mois, 35 kg.

La couleur des représentants de race de la race est blanche avec une tête et un cou dorés. Le manteau est court et lisse. La constitution des chèvres Boer est trapue et proportionnée. Des jambes courtes et puissantes soutiennent un corps tout aussi puissant. Les oreilles sont grandes, pendantes. Les cornes sont presque invisibles, elles sont petites, de plus elles sont orientées vers l’arrière et pressées contre la tête. Les chèvres peuvent avoir non pas deux mais quatre mamelons par pis. Vous pouvez voir toute la beauté et l'harmonie de cette race sur la photo.

Nous devrions également noter le calme et la nature amicale de ces animaux. En outre, ils sont très résistants à la sécheresse et à la chaleur, moins sensibles à diverses maladies.

La viande de ces chèvres est tendre, a un goût agréable, rappelant le veau. Très apprécié des gourmets, viande de race pure, de race Boer.

De quoi nourrir la race de chèvre Boer

Comme toutes les chèvres, les Boers mâchent tout, mais préfèrent toujours les folioles et les branches de la croissance des arbustes. Peut manger sur des sites avec une végétation très pauvre. Grâce à sa tranquillité, ces chèvres peuvent être pâturées avec d'autres animaux.

C'est très bien, s'il y a des zones qui doivent être débarrassées des pousses de brousse, ces animaux vont parfaitement le faire. Parfois, les chèvres Boer suscitent des préoccupations esthétiques: les chèvres plaisent par leur apparence et ennoblissent la zone qui leur est confiée, ce qui lui évite de trop grandir.

En hiver, les principales composantes de l'alimentation seront le foin, l'additif pouvant servir de légumes et de déchets alimentaires. Ces chèvres mangent une bonne variété d'aliments et de purée. Les chèvres mangent si peu de nourriture qu'elles peuvent s'habituer à n'importe quel type de nourriture.

C'est important! De l'eau propre en grande quantité devrait toujours être disponible pour ces chèvres.

Le contenu

Les conditions importantes pour garder ces animaux ne sont que quelques points:

  • Maintien de la température ambiante pour les chèvres au-dessus de +5 degrés;
  • Vaccination des animaux, examens préventifs du vétérinaire;
  • Assurer une quantité suffisante d'eau fraîche et propre;
  • Contrôle de l'humidité de la pièce. L'indicateur ne doit pas dépasser 80%, et de préférence 60-70%. Une forte humidité à l'intérieur des animaux entraîne la reproduction de bactéries pathogènes, ce qui augmente le risque de maladies animales.
  • Fournir un coussin chauffant, car les jambes sont le point faible du bouc Boer;
  • Deux fois par an devrait être effectué la coupe du sabot. Un animal, qui passe tout l'hiver dans une stalle, n'a pas la possibilité de marcher sur un sol dur, broyant ainsi les sabots en croissance. Pendant l'hiver, il y a des excroissances qui gêneront la marche; faites-le également avant l'hiver;
  • Une journée légère en hiver devrait durer au moins 8 heures.
  • En été, les chèvres Boer doivent disposer d'une parcelle pour le pâturage. Si des plantes, des arbustes et des arbres bas de valeur et nécessaires se trouvent à proximité, ils doivent être protégés des chèvres.

Élevage

Le processus de reproduction lui-même est assez simple, en raison de la puberté rapide de ces chèvres. La puberté dure 5 mois, mais il y a quelques nuances. La chèvre supportera mieux la grossesse si vous attendez avec un accouplement allant jusqu'à 7 mois.

La grossesse de ces animaux dure 5 mois, plus quelques mois pour se rétablir, à nouveau une grossesse. Ainsi, trois agnelages ont lieu en deux ans.

Pour la première fois, une chèvre est née, au moins deux fois. La progéniture d'une chèvre de race pure est toujours forte.

Le seul problème est que trouver un pur-sang de race Boer en Russie est une tâche difficile et coûteuse. Si, néanmoins, cela était possible, il est possible de le croiser avec des femelles de race nubienne, ce qui donne également de bons résultats.

L'élevage principal de cette race est concentré en Afrique du Sud et aux États-Unis.

Enfants en croissance

Dès la naissance et jusqu'à deux semaines, il est préférable de garder les enfants avec une chèvre pour assurer un approvisionnement en lait adéquat. À partir de deux semaines, l'enfant est séparé de sa mère s'il souhaite obtenir du lait pour sa consommation personnelle. Commencez ensuite à nourrir le bébé au biberon trois fois par jour. Dans le lait, ajoutez du jus de carotte et une décoction d'avoine. À partir d'un mois, ajoutez du foin en décoction et du son de blé haché finement. Transfert à deux repas. Habituellement, les enfants eux-mêmes commencent à manger du foin et des aliments pour animaux, refusant le biberon.

Comme il s’agit d’une race de viande, elle apporte moins de lait. Il est donc logique de donner à la chèvre le pouvoir de sucer le lait de sa mère selon le montant qu’il détermine lui-même, sans le prendre à sa mère. Si le gamin est déjà gros mais continue à sucer du lait, un sac en lin est placé sur le pis.

Caractéristiques élevage de race Boer en Russie

La race de chèvre Boer produite en Afrique est toujours adaptée au climat chaud et aride. Les rudes hivers russes attendent ces chèvres à l’intérieur, ce qui peut affecter leur croissance et leur prise de poids. Par conséquent, en Russie centrale, les animaux de race Boer ne grandissent pas aussi vite qu'ils le pourraient.

Les boers ne sont pas répandus dans notre pays, il est donc extrêmement difficile de les trouver et leur coût s'élève à des dizaines de milliers.

Pour le reste, même dans les rudes conditions russes, les chèvres Boer atteignent leur taille convenable. La qualité de la viande diététique n'est pas inférieure à la viande étrangère.

Avantages et inconvénients de l'élevage

En résumé, j'aimerais souligner brièvement les principaux avantages et inconvénients de cette race.

Avantages:

  1. Viande diététique délicieuse que l'on peut appeler une friandise.
  2. La croissance rapide des animaux.
  3. Gros poids d'un animal adulte.
  4. Sans prétention dans la nourriture.
  5. Reproduction rapide.
  6. Manque d'agressivité.
  7. Bonne santé.

Inconvénients:

  1. Il est difficile de trouver des représentants de race.
  2. Prix ​​élevé

Les avis

Elena, 54 ans, Stavropol J'étais très intéressée par la race Boer au moment même où j'avais une grande ferme, composée à 80% de chèvres de différentes races. Nous avons trouvé un couple de femelles et d'hommes à travers leurs chiens de chèvre familiers. Animaux très beaux et calmes. Les soins sont les mêmes que pour les chèvres ordinaires. La viande n'a vraiment pas le goût de la viande de chèvre, alors qu'elle est très tendre. Maintenant, vous devez acquérir un autre mâle pour élever plus loin, mais le plaisir n'est pas donné.

Un avis sur la race Boer d'un éleveur expérimenté de chèvres est présenté dans cette vidéo: